Protéger la santé de vos salariés face au virus

Depuis l’annonce du déconfinement, des millions de français ont repris le travail, même si beaucoup restent encore en télétravail. En tant qu’employeur, vous devez faire reprendre ou continuer les activités en garantissant les meilleures conditions d’hygiène et de sécurité pour les salariés. Quelles sont donc les mesures à mettre en place pour réduire le risque de contagion ?

QUE DIT LA LOI ?

L’employeur est responsable de la santé et de la sécurité de ses salariés. En effet, la loi prévoit que « l’employeur doit prendre des mesures de prévention et veiller à l’adaptation de ces mesures pour tenir compte du changement des circonstances ». 

Une crise sanitaire est un changement de circonstances qui doit vous conduire à vous assurer que les mesures que vous mettez en œuvre habituellement sont toujours adaptées ou doivent l’être, pour protéger les salariés contre les risques de contamination. Cette nouvelle évaluation doit être retranscrite dans le document unique d’évaluation des risques (DUER). Les mesures de prévention qui en découlent doivent être portées à la connaissance des salariés afin de permettre leur pleine application. Cette démarche est conduite selon une procédure faisant intervenir les instances représentatives du personnel (CSE) ainsi que le service de santé au travail.

La présence des salariés nécessaires au fonctionnement de votre entreprise sera largement fonction de votre capacité à répondre à leurs inquiétudes et des assurances que vous leur donnerez d’être correctement protégés contre les risques spécifiques liés au virus (notamment les salariés en contact avec le public).

La bonne information de l’ensemble des salariés et la concertation sont donc indispensables. Elles permettront de trouver les solutions les plus opérationnelles pour l’application de ces mesures, tout en renforçant la confiance de tous.

Pour en savoir plus : la plaquette d’information recensant les mesures à prendre par les employeurs pour protéger la santé des salariés, publiée par le ministère du Travail.

REPENSER L’ORGANISATION DU TRAVAIL

Suite au passage au stade 3 de l’épidémie, le télétravail devient la norme pour tous les postes qui le permettent. Si l’activité de l’entreprise ne le permet pas, vous devez alors garantir la sécurité de vos salariés en repensant l’organisation du travail :

  • Les règles de distanciation et les gestes barrière doivent impérativement être respectées ;
  • Privilégier les réunions en visioconférence et par téléphone. Si cela n’est pas possible, elles doivent être organisées dans le respect des règles de distanciation ;
  •  Limiter les regroupements de salariés dans des espaces réduits ;
  • Reporter les déplacements professionnels non indispensables de vos salariés;
  • L’organisation du travail doit être au maximum adaptée, par exemple mettre en place la rotation des équipes.

LES FICHES CONSEILS ET DES GUIDES PAR METIER

Au-delà de ces préconisations générales, vous devez évaluer les risques de contamination pour l’ensemble de vos salariés en fonction des spécificités de votre activité.

Le ministère du Travail a édité des fiches conseils pour aider les salariés et les employeurs dans la mise en œuvre des mesures de protection contre le COVID-19 sur les lieux de travail. De plus, des « guides de bonnes pratiques » présentant les mesures de sécurité ont été également rédigées par plusieurs branches professionnelles.

Que faire si un salarié est contaminé ?
Si un salarié est contaminé par le coronavirus ou suspecté de l’être, vous devez le renvoyer chez lui (ou appeler le 15 en cas d’urgence), informer les salariés ayant été en contact étroit avec lui et nettoyer immédiatement les espaces de travail contaminés.

QUELS MASQUES ? COMMENT ET QUAND LE PORTER ?

Après de nombreuses tergiversations, le Gouvernement préconise, depuis le déconfinement, le port du masque quand le mètre de distanciation sociale ne peut pas être respecté, pour les métiers en contacts fréquents avec le public et dans les transports publics.
Mais quels masques porter, quelles sont les bonnes pratiques d’utilisations, quelles normes…? Pour répondre dans le détail à ces interrogations, consultez le document question-réponse sur les masques de protection publié par la Direction générale des entreprises (DGE) et la Direction générale du travail (DGT).

QUELQUES RÈGLES DE NETTOYAGE DES LOCAUX

Les règles de nettoyage des locaux, des sols et des surfaces de l’entreprise doivent être également actualisées. La fréquence des nettoyages doit notamment être augmentée afin de limiter le risque de contact avec des surfaces contaminées. C’est le cas des surfaces en contact avec les mains comme les poignées de portes, les rampes d’escaliers, les boutons d’ascenseurs, les espaces de convivialité, etc. Le personnel d’entretien doit être équipé de blouse à usage unique et gants de ménage.

En plus de la désinfection et des nettoyages réguliers des objets manipulés et des surfaces, les pièces fermées doivent être régulièrement aérées. Le ministère du Travail préconise une aération de 15 minutes toutes les 3 heures.

POUR ALLER PLUS LOIN

Consultez le site du Ministère du travail : le « Protocole national de déconfinement pour les entreprises pour assurer la sécurité et la santé des salariés », ainsi que les questions-réponses sur les mesures de « Prévention dans l’entreprise contre le Covid9 – Masques »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s