VOTRE ENTREPRISE TRAVERSE UNE PÉRIODE DE CRISE ? DES SOLUTIONS VOUS PERMETTRONT DE PASSER CE CAP DIFFICILE

En ces temps difficiles sur le plan économique, la CCI de Saône-et-Loire se mobilise pour soutenir les entreprises en difficulté. Etant présente durant tout la crise sanitaire avec des actions concrètes, la CCI vient de signer deux conventions de partenariat avec l’association du Tribunal de Commerce APESA 71 (Aide Psychologique pour les Entrepreneurs en Souffrance Aigüe) et avec l’Ordre des Avocats des Barreaux de Mâcon et de Chalon-sur-Saône.

Après une première phase « de crise sanitaire » au cours de laquelle la CCI de Saône-et-Loire s’est organisée en cellule d’appui pour informer, conseiller et accompagner des centaines d’entreprises de toutes tailles et de toutes activités face à la crise sanitaire et à ses conséquences économiques, la CCI a mobilisé toute son énergie à la sortie de confinement pour adapter des prestations spécifiques, faciliter l’accès aux aides et permettre aux entreprises de redémarrer leurs activités dans les meilleures conditions possibles.

UN FONDS DE SOUTIEN AUX CHEFS D’ENTREPRISE EN DIFFICULTÉ, EN DÉTRESSE MORALE ET FINANCIÈRE LIÉE A UN DÉPÔT DE BILAN

Parallèlement au Centre d’Information sur la Prévention des difficultés des entreprises – CIP- la CCI de Saône-et-Loire a mis en place, dès 2014, un fonds de soutien aux chefs entreprises en détresse morale et financière liée à un dépôt de bilan. Ce dispositif comporte plusieurs volets :

  • Bilan social – demande d’aides sociales,
  • Soutien administratif pour une aide aux démarches administratives,
  • Soutien humain et psychologique pour rebondir avec un psychologue : au moment du dépôt de bilan avec dispositif APESA ou post dépôt de bilan,
  • Aide financière d’urgence.

Compte-tenu du risque avéré de défaillances massives d’entreprises dues à la crise, et donc de personnes fragilisées, le Département de Saône-et-Loire a souhaité abonder ce fonds à hauteur de 100 000 € afin de doubler l’enveloppe disponible et permettre d’accompagner une centaine de dirigeants dans le besoin.

Ce partenariat fait l’objet d’une convention, pour une durée de 3 ans, jusqu’au 31 décembre 2022.

L’APESA 71 : APPORTER UNE AIDE PSYCHOLOGIQUE AUX ENTREPRENEURS EN SOUFFRANCE AIGUË

Signature de la Convention APESA 71 avec Michel SUCHAUT, président CCI71 et Gérard MOREL, président du Tribunal de Commerce de Chalon-sur-Saône et président fondateur d’APESA 71.

La CCI a souhaité associer l’association APESA 71 (Aide Psychologique pour les Entrepreneurs en Souffrance Aiguë) du Tribunal de commerce à ce dispositif, afin de détecter les signes de fragilités du chef d’entreprise au moment de la liquidation judiciaire et de les orienter vers un soutien psychologique d’urgence.

Suite à la crise économique de 2008une hausse du nombre d’entreprises en difficulté a été constatée par les Tribunaux de commerce. « Face à ce constat alarmant, Marc Binnié, greffier au Tribunal de commerce de Saintes (Charente-Maritime), et Jean-Luc Douillard, psychologue clinicien, ont créé en 2013 le dispositif APESA« , précise Gérard Morel, président du Tribunal de commerce de Chalon-sur-Saône et président fondateur de l’APESA 71. « Ayant été, moi-même, très marqué par la détresse d’un chef d’entreprise qui a finalement mis fin à ses jours, j’ai décidé de mettre en place ce dispositif en Saône-et-Loire ». C’est ainsi que l’APESA 71 a vu le jour en 2015.

Ce dispositif contribue à l’identification des entrepreneurs en situation de souffrance morale (suite à une procédure collective, par exemple un dépôt de bilan) et leur apporte systématiquement un soutien psychologique gratuit. Si le dirigeant l’accepte, se met alors en place des rendez-vous individuels avec un psychologue. « En général, pour chaque situation, il faut compter entre 5 à 6 entretiens », précise Joseph Kim, président de l’APESA 71. « Et dans la majorité des cas, nous avons de bons résultats. J’ai en mémoire l’histoire d’un dirigeant d’une industrie en difficulté, au bord du suicide, qui a été détecté à temps et qui a bien voulu intégré le dispositif. Aujourd’hui, il a réglé l’ensemble de ses problèmes et a même recréé une nouvelle entreprise. C’est là tout le sens de cette association ».

« La convention que nous venons de signer avec la CCI71 nous permet d’élargir la visibilité de l’APESA 71 et de compléter le dispositif avec d’autres aides », affirme Pierre Leclerc, greffier du Tribunal de Commerce de Chalon-sur-Saône. « Plus nous interviendrons en amont, dans les difficultés naissantes, plus nous apporterons des solutions efficaces. C’est pourquoi, les conseillers de la CCI 71 seront pour nous des « sentinelles », à même de signaler les premiers signes d’un chef d’entreprise en détresse morale ».

AVEC L’ORDRE DES AVOCATS, APPORTER UNE ASSISTANCE JURIDIQUE GRATUITE

Signature de la convention avec l’Ordre des Avocats, en présence de Michel SUCHAUT, président CCI71 et Jean-Luc SERIOT, Bâtonnier au Barreau de Chalon-sur-Saône.

Dans le cadre de la crise sanitaire et économique engendrée par l’épidémie du Covid-19, l’Ordre des Avocats du Barreau de Mâcon et l’Ordre des Avocats du Barreau de Chalon se sont rapprochés de la CCI pour proposer une assistance en matière juridique, à titre bénévole, au profit des commerçants et TPE de son ressort.

Afin de compléter son « arsenal anti-crise » et dans une logique de réseau, la CCI de Saône-et-Loire a bien sûr donné une suite favorable à cette proposition de collaboration, qui s’est traduit par la signature d’une convention avec les deux barreaux.

Le rôle de l’Ordre des Avocats est de répondre aux interrogations des entreprises qui auront été centralisées par la CCI 71 et d’apporter les informations juridiques et leurs applications concrètes, à titre gratuit.  Le périmètre des informations concerne le droit social, fiscal, commercial et droit des sociétés.

Avec ses moyens humains et ses outils opérationnels, renforcés par les partenariats techniques qu’elle met en œuvre, la CCI de Saône-et-Loire se positionne clairement comme le partenaire des entreprises dans leur relance économique.

Crédit photo : Designed by mindandi / Freepik

3 commentaires

  1. Bonjour,
    c’est l’UCIA de Chagny pouvez vous nous indiquer si la CCI 71 participe aux réunions des Cellules Locales de veille économique mise en place par la Préfecture ou sous préfecture de Chalon/S à l’échelle de chaque arrondissement?

    Comptant sur votre retour
    Meilleures salutations

    pr l’UCIA Chagny : Anne Hachami Présidente 07 62 59 36 30

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s